Télélikpatage de la page 98 en cours.

 

Pour fermer cette fenêtre likpatez F12.

Comic Page

 

 

SPOILER!

 

Bon, je suis pas Beethoven, et ces tentatives de musique pourraient faire rire des professionnels. En fait j'ai eu très peu de retour sur ce point. Il est vrai que les médias nous ont habitués à des trucs tellement laids et déstructurés que les gens ne font plus attention. En ce qui me concerne, n'ayant pas appris l'art de la composition, j'ai du tout faire au feeling. Pensez «art naïf», lol.

Chacune de ces musiques est donc sensée faire ressentir la vibration de chaque planète, ou plus précisément des divinités associées (Nous verrons plus loin l'origine de ces religions). Ce qui pour chacune, nécessitait un style et des instruments diffĂ©rents:

Country pour la vivace Tililik

Abstraite pour l'intellectuelle Beatrix

Sensuelle pour la doudouneuse Varune

Rock brutal pour la violente Chaour

L'orchestre classique pour la bucolique Manzane

Space ambient pour la mysterieuse Treblion ésotérique

Pour Likterre, planète habitée bien plus complexe, il fallait décrire plusieurs ambiances, d'où cette «symphonie en une minute trente», y compris des transitions crédibles. Celle après la tempête evoque l'introduction de Oxygène Part 3 de Jean Michel Jarre. Elle rappelle aussi un des plus beaux passages de Valérian, l'Empire des Mille Planètes, quand les héros émergent de l'orage pour arriver dans un monde de fleurs aériennes.

Quant à des rires dans une symphonie, il y en a bien une avec des canons, ha ha ha!

Le tout fait en 2009. On avait déjà l'ADSL En France, mais beaucoup de pays du Tiers-Monde étaient encore aux modems. D'où le choix d'un format très court. Une autre raison était de ne pas ralentir trop la lecture (Pensez aux films, où on a des petits bouts très courts, parfois seulement quelques notes). Mais bon, aujourd'hui je ferais plus quelque chose de plus long.

Navigation bar with button

begin backast back forward forwardfast

Le martyre de Likpato        Page 98        SON