Histoire précédente: Le likpneu

Le martyre de Likpato

Voici la première histoire «sérieuse». Ce fut la première écrite, d'où une certaine naïveté que je ne renie pas. Mais, comme elle avait été dessinée en qualité inférieure, sans adaptation à l'écran, j'ai du la redessiner.

likpato ne savait pas ce qu'était une cracugne. Il ne pouvait d'ailleurs même pas imaginer que des choses pareilles pouvaient exister. Comment aurait-il pu, d'ailleurs, penser que des êtres conscients puissent agir volontairement contre le bonheur d'autres êtres conscients? Comme tous ceux qui s'y sont trompés, il a payé sa méprise fort cher. Mais maintenant qu'il sait...

english version here Read this story in english english version here

Pour lire les histoires, utiliser la BARRE DE NAVIGATION en bas de la page. Voir des images plus petites.

Doudouna adopte Likpato -- Likpato en prison -- Likpato s'évade -- Le pays des gentils likpas

Astrolikonomie! -- En route vers l'espace! -- Incident à la frontière -- La maladie de Likpato

Epilogue

Histoire suivante: Le concert

Que des gens qui se sont aimés ne s'aiment plus, c'est déjà très triste. Mais quand des gens en arrivent à faire souffrir leurs propres enfants pour se venger du conjoint rejeté, alors on plonge aux tréfonds de l'ignoble.

Notice légale et copyright.

Sauf indication contraire (ici un extrait de «Une nuit sur le Mont Likpateux» de Modeste Moussorgsky, 1867, et des echantillons de sons libres de droits) ou exceptions légales (pastiches, exemples, citations...), tous les élements de ce site, textes, dessins, personnages, noms, animations, sons, musiques, mélodies, programmations, curseurs, symboles de ce site sont copyright de leur auteur et propriétaire, connu ici sous le pseudonyme de Likchenpa. Si vous désirez en faire un usage commercial sérieux, contactez-moi. Toute utilisation, modification, détournement d'éléments de ce site ou du monde des likpas de maniére à déprécier mon travail, ma philosophie ou les règles morales généralement admises, pourra entraîner des poursuites judiciaires.

 

 

 

 

 

Le martyre de Likpato       

begin backast back forward forwardfast